Petite Enfance – Les micro-crèches sauvent la croissance du nombre de places d’accueil en France

+ 7 730 places entre 2021 et 2020

La DREES, direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques, est une direction de l’administration centrale des ministères sanitaires et sociaux. Elle publie tous les ans les chiffres de l’offre de places d’accueil en France, assistantes maternelles et crèches.

Les chiffres 2021 ont été publiés. Evolution par rapport à 2020 :

  • Nombre total de places en France : 1 297 140, – 15 910 places, soit  -1,2%
    • Nombre de places d’assistantes maternelles : 815 770, – 26 150 places, soit – 3,1%
    • Nombre de places en crèches : 480 310, +10 240 places, soit +2,2%

A l’intérieur du groupe des crèches :

  • Nombre de places « autres » crèches : 421 540, + 2 150 places, soit + 0,60%
  • Nombre de places en micro crèches : 59 830, + 7 730 places, soit +14,84%

La tendance constatée ces dernières années se confirme donc. Depuis 10 ans :

  • Forte baisse du nombre de places chez les assistantes maternelles : – 2,8% / an
  • Quasi-stagnation des places dans les « grandes » crèches : +1% / an
  • Très forte croissance à 2 chiffres des places dans les micro crèches : + 22% / an

A la lecture de ces chiffres, viennent immédiatement à l’esprit 2 questions :

  • Pourquoi la CAF fait elle « tout » pour bloquer le développement des micro crèches, seul segment en réelle et forte croissance ? Par exemple :
    • Suppression de l’aide à l’investissement
    • Absence d’ajustement à l’inflation pour le CMG (complément de libre choix de mode de garde) : les parents sont très pénalisés
    • Maintien délibéré du statut de « crèche chère » : fixation des tarifs, trop grande faiblesse du CMG, absence d’harmonisation des restes à charge
  • Comment le gouvernement va-t-il faire pour tenir la promesse de Mme Borne et créer :
    • 100 000 places d’accueil de 2024 à 2027 : 25 000 places par an ?
    • 100 000 places d’accueil de 2028 à 2030 : 33 333 places par an ?

Alors que 300 000 places d’assistantes maternelles vont disparaître dans la même période : 47 000/an !