Bébé : les essentiels santé

Les premiers mois de la vie de bébé sont rythmés par les visites médicales régulières et un suivi attentif de son bon développement. Nous avons regroupé dans cet article les principaux points à avoir à l’esprit pour une bonne prise en charge de votre bébé.

Le programme santé des premiers mois de bébé

Les rendez-vous médicaux obligatoires

Comme on peut s’en douter, mieux vaut prévenir que guérir. Il est donc primordial d’observer une surveillance médicale régulière pour veiller sur la santé du bébé. Elle commence à la maternité, avec notamment les examens de la sage-femme et du pédiatre. Puis, jusqu’au premier anniversaire de l’enfant, un certain nombre d’examens médicaux obligatoires sont à réaliser : 

  • dans les 8 premiers jours suivant la naissance, avec délivrance du premier certificat de santé ;
  • au cours du 1er mois (vers le 15e jour le plus souvent) ;
  • une fois par mois jusqu’à l’âge de 6 mois ;
  • à 6, 9 et 12 mois. La visite du 9e mois permet de délivrer le deuxième certificat de santé.

Tous ces examens sont remboursés à 100 % par l’Assurance maladie. Ils sont très importants pour suivre l’évolution du bébé. Ils permettent aussi de dépister les problèmes éventuels et d’y apporter une réponse immédiate. Ils peuvent être réalisés par un pédiatre ou le médecin généraliste de la famille. L’idéal est de garder le même médecin pour toutes ces consultations afin d’assurer un meilleur suivi permis par la continuité des soins par un même praticien.

Lors de vos passages chez le médecin, ce dernier pèse et mesure le bébé pour tracer sa courbe de croissance. Il contrôle aussi le tonus musculaire, le développement psychomoteur, la vision et l’audition et réalise les vaccins nécessaires.

Ces informations sont notées dans le carnet de santé du bébé. Remis à la maternité. Pensez à vous munir de ce carnet lors de chaque rendez-vous. C’est un outil précieux qui permet à tout professionnel de santé de connaître l’histoire médicale du bébé.

Les dépistages à la naissance

À la maternité, au 3e jour de vie, des tests sanguins sont réalisés pour dépister plusieurs maladies d’origine génétique, potentiellement graves : phénylcétonurie, hypothyroïdie congénitale, hyperplasie congénitale des surrénales, drépanocytose, mucoviscidose.

Les détecter très tôt permet de mettre rapidement en place une prise en charge médicale adaptée.

Un dépistage des troubles de l’audition peut également être réalisé avant la sortie de la maternité.

La luxation congénitale de la hanche est également fréquente chez les nouveau-nées, les filles étant plus touchées que les garçons. Son diagnostic dès la naissance permet un traitement orthopédique précoce, évitant ainsi le plus souvent un traitement tardif plus lourd, éventuellement chirurgical.

Les vaccinations sont indispensables pour le bébé

Les vaccinations sont indispensables pour le bébé. Elles permettent de le protéger efficacement et durablement contre différentes maladies infectieuses graves (comme les infections à méningocoques ou la poliomyélite), voire parfois mortelles (la rougeole par exemple).

La vaccination est un acte médical ; elle est pratiquée la plupart du temps par un médecin, dans certains cas par une sage-femme, et aussi par une infirmière, sur prescription médicale.

Onze vaccins sont désormais obligatoires la première année de vie du bébé. Ces 11 vaccinations sont réalisables en 10 injections lors de 6 consultations médicales. Les injections sont en général réalisées à 2 mois, 4 mois, 5mois, 11 mois, 12 mois et 16-18 mois.

On récapitule :

A noter : le BCG et les infection à Papillomavirus sont des vaccinations recommandées mais non obligatoires. 

Source : Ministère de la Santé et de la Prévention, Mpedia, Réseau Morphée, Santé publique France